le cerf volant

On taille la route #1

Premier article d’une série, le cerf volant vous propose ici des idées pour couper du quotidien et aller vers l’inconnu. Des lieux aux intérêts totalement subjectifs (et culturels bien sûr), que nous aimons et vous recommandons pour leur unicité.

Ici, pas de Mont-Saint-Michel ou de Calanques de Cassis mais bien des contrées au charme sans pareil. Sur un coup de tête, le temps d’une journée ou pour des vacances, une virée vers la découverte d’horizons français…On taille la route !

Musée Gustave Courbet à Ornans (Bourgogne Franche-Comté)

Située au cœur du village d’Ornans, la demeure du XVIe siècle accueille l’histoire et les œuvres de l’illustre peintre. Originaire dudit village, Gustave Courbet peignit ces paysages sauvages, aux mille nuances de vert, pendant sa vie durant.

La Vallée d'Ornans, Gustave Courbet (1859)
La Vallée d’Ornans, Gustave Courbet (1859)

L’Hôtel Hébert fut donc la première « maison-musée » consacrée à Gustave Courbet en 1971. On peut aujourd’hui visiter ce lieu (à nouveau depuis le 05/06), réel écrin, où l’âme de l’artiste flotte encore. 

Le lieu continue à vivre grâce à plusieurs personnes attachées à cette histoire, notamment la sœur du peintre, mais aussi : « C’est avec le soutien du Département du Doubs que l’Association des Amis de Gustave Courbet (AAGC) créée par le peintre Robert Fernier, parent éloigné de Courbet, en fait l’acquisition en 1971 et obtient une subvention pour aménager ce lieu. ».

musée-ornans-COURBET

Le cerf volant vous propose cette escapade afin de découvrir sur plus de 1000 m², une vue unique sur la Loue, Ornans et ses falaises, notamment grâce à ses grandes verrières, dont une est suspendue au-dessus de l’eau.

Si vous souhaitez prolonger l’expérience, « Pays de Courbet, pays d’artiste » est composé de cinq lieux, rien que ça ! La ferme familiale Courbet à Flagey, le musée Gustave Courbet à Ornans, l’Atelier du peintre à Ornans, le site de la Source de la Loue et huit sentiers parcourant les grands paysages peints par Courbet.

1 Place Robert Fernier, 25290 Ornans
03 81 86 22 88
Plus d’infos

Quartier de l’île Penotte aux Les Sables-d’Olonne (Pays de la Loire)

Quartier piétonnier niché en centre-ville, au détour des ruelles étroites et entremêlées. Sous la Révolution, ce quartier était connu sous le nom de “l’Ile Perdue”. Le nom Penotte est apparu au XIXe siècle, mais l’origine de ce nom reste mystérieuse.

ile penotte le cerf volant
lessablesdolonne-tourisme.com

Un quartier particulier ? Oui ! Les maisons sont décorées de mosaïques constituées de coquillages multicolores. Des œuvres réalisées par une artiste locale, Danièle Arnaud-Aubin, également reconnue sous le nom de “Dame aux coquillages”. Alors on se délecte bien évidemment des façades, mais les portes ne sont pas en reste. Encadrements, numéros et linteaux font également leur petit effet.

Pour ses œuvres, la Dame aux coquillages s’inspire de la mythologie ou parfois des contes de fées. Pour la réalisation, pas de discrimination entre les coquillages. Elle utilise des bulots, huîtres, palourdes, moules, coquilles St-Jacques … et si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être même apercevoir l’artiste en plein travail.

ile penotte le cerf volant
lessablesdolonne-tourisme.com

Coup de cœur sur : les noms des rues. Appelées “venelles”, elles portent parfois des noms attachants comme la rue Trompeuse, la rue des Corderies ou la rue des Bains. Et ce n’est pas tout, car les plaques sont elles-mêmes ornées de fleurs et de coquillages ; et toutes comportent la mention “quartier de l’île Penotte”.

Gratuit, ouvert toute l’année
Plus d’infos

Eglise Le Corbusier à Firminy (Auvergne Rhône-Alpes)

Ce projet architectural de grande ampleur se trouve à Firminy, dans le département de la Loire. Il s’agit du plus grand projet européen de l’architecte Charles-Edouard Jeanneret. Ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose, et pour cause, il est connu a travers le monde sous le pseudonyme « Le Corbusier ». Ce dernier est considéré comme l’un des fondateurs de l’architecture moderne. 

Le Site, situé dans le quartier de Firminy-Vert, est classé « patrimoine du XXème siècle » et a pour but de permettre à tous de « s’élever culturellement, physiquement et spirituellement ». Pour  avoir la possibilité d’atteindre ce but, cinq lieux différents ont été conçus : un Stade, une piscine, une Unité d’habitation, une Maison de la Culture, et pour finir, une Eglise. Nous voulions vous parler ce dernier lieu en particulier. 

Eglise-GC
L’Eglise Le Corbusier

Monument aux volumes impressionnants, n’est aujourd’hui plus voué à des activités religieuses, il accueille des expositions proposées par l’équipe de Saint-Etienne Tourisme, gestionnaire du site. Sur le site internet dédié on apprend que « la nef est caractérisée par son acoustique surprenante, avec onze secondes d’écho ». Un argument de taille, il ne manque plus que vous pour tester !

Boulevard périphérique du Stade – 42700 Firminy
04 77 61 08 72
Plus d’infos

Le musée Robert Tatin à Cossé-le-Vivien (Pays de la Loire)

Tout commence en 1962, lorsque Robert Tatin et son épouse Lise achètent une petite maison dans la commune de Cossé-le-Vivien, en Mayenne. Ils imaginent alors sa “Maison des champs”, une œuvre qui communie avec la nature, utilise un langage universel, et fait le pont entre les différentes cultures et civilisations qui peuplent la terre.

l'allée des géants le cerf volant
https://www.musee-robert-tatin.fr/le-musee/haut-de-lallee-des-geants/

Mais qui était Robert Tatin ? Né en 1902, il s’installe à Paris à 17 ans et intègre des écoles d’art et académies libres. En 1947, il crée un atelier de céramique et de peinture à Paris puis, quitte la France pour le Brésil. Robert Tatin fait son retour en France en 1955 et expose à Paris. En 1962, il se lance dans le projet de sa “Maison des Champs”. Lorsque Robert Tatin décède en 1983, son œuvre reste indemne. 

« Nous sommes en présence d’un module architectural imaginé en fonction de la Nature environnante […] L’esprit de cet ensemble comporte d’ailleurs en lui-même un exemple à suivre quant à l’Adaptation de la Nature »  Lise TATIN

Différents espaces pour un plaisir prolongé : l’Allée des Géants, le Champ de sculptures, le labyrinthe végétal, six salles d’expositions consacrées au travail de Robert Tatin, la Grange, consacrée aux expositions temporaires d’artistes contemporains et tant d’autres.

jardin des méditations le cerf volant
Le Jardin des Méditations https://www.musee-robert-tatin.fr/le-musee/le-jardin-des-meditations/

Zoom sur le Jardin des Méditations. Le cœur de ce jardin est le bassin, bordé de 12 statues représentants les mois de l’année. Ces dernières introduisent les salles d’exposition selon le sens de rotation de la terre. La Porte du Soleil indique l’Est alors que la Porte de la Lune indique l’Ouest. Elles évoquent toutes deux la trajectoire du soleil autour de la terre.

La Maison des Champs, 53230 Cossé-le-Vivien
02 43 98 80 89
Plus d’infos

Voilà ! C’est tout pour cette fois-ci. Nous espérons que ces pistes vous inspirent d’ors et déjà vos prochains séjours sur les routes de France. Le cerf volant, votre magazine culturel adoré, revient bientôt pour de nouvelles suggestions.

D’ici là, venez, on taille la route !