janie depuis samedi le cerf volant

Musique : Janie, karaoké et premier EP

Adepte de la chanson triste et du piano-voix, Julie Janie (aka juste Janie) nous offre de beaux moments nostalgiques, inspirants et colorés. Elle est auteure, compositrice, interprète et musicienne et elle a sorti son premier EP, Petite blonde, le 30 octobre dernier.

Portrait d’une artiste

Petite, elle a été bercée par la variété française, aujourd’hui, beaucoup la compare à Véronique Sanson, mais on ne lui enlèvera pas son univers bien à elle. A 20 ans, elle s’installe à Paris, elle passe l’audition pour The Voice, interprète le rôle de Mathilde de la Mole dans la comédie musicale Le Rouge et Le Noir et forme le duo Dyade avec Cynthia Tolleron jusque fin 2017.

Janie dans le clip Depuis Samedi

En décembre 2019, Janie nous fait découvrir son premier single, Discothèque, une ballade sur piste de danse et un piano-voix sur boule à facette. Dans son travail, elle commence tout d’abord par composer au piano, puis ajoute sa voix et s’inspire des années 70/80, Michel Berger, Michel Polnareff ou encore Christophe. Toujours en français, elle chante de petits bijoux empreints de poésie, aux sonorités légères et pleines de tendresse. De véritables cocons d’amour !

Un univers créatif

Les chansons de Janie révèlent notre sensibilité la plus profonde et ses compositions minimalistes ne manquent jamais d’authenticité et mettent parfaitement en valeur sa voix cristalline. C’est émouvant, ça prend les tripes (à ce point-là oui). Les sonorités sont éclectiques à coup de solo de guitare électrique sur Petite Blonde, saxophone sur Après Toi et bien entendu du piano.

Au-delà des mélodies qui nous bercent, Janie travaille beaucoup sur ses clips, édulcorés et rétro, en collaboration avec son réalisateur, Marceau. Nous y retrouvons, par exemple, une mise en lumière de Paris dans Depuis Samedi, où l’artiste déambule sur les toits parisiens et joue de son instrument fétiche sur un balcon. Nous croyons Paris ville grise, mais Janie sait contrebalancer cette image et s’affiche en tenue vintage aux couleurs pastelles (en plus de ses yeux bleus et son carré blond).

Karaokés sur Instagram

Aujourd’hui, sur Instagram, les chanteurs et chanteuses sont aussi des influenceurs et influenceuses. Janie y a construit sa marque de fabrique : les karaokés. Le concept est simple, l’artiste reprend de grands titres en y ajoutant son univers musical. On sent qu’elle s’amuse et elle a le don de transmettre cette chaleur et cette positivité.

[Sur les réseaux] on a accès illimité à tout, tout le temps. On peut être en constante inspiration et création. Ils permettent aussi de faire passer des messages importants et de relayer des informations en étant complètement libres, c’est une chance !

Janie lors d’une interview pour Grazia

En collaboration avec Ménage A Trois pour la production, l’univers est home made avec, en prime, des guests comme Yseult ou Foé. Janie, si tu nous écoutes, le cerf volant aimerait bien un album de reprises pour pouvoir chanter avec toi les meilleurs tubes de la chanson française.

Le pouvoir d’Instagram dans l’univers musical, nous en avions déjà parlé, juste ICI

Prise de pouvoir et purification de l’âme

Si vous venez de vous faire plaquer, ou de perdre quelqu’un, écoutez Après toi. Sur ce titre, Janie évoque les souvenirs du passé, le parfum et son odeur de chagrin. Tout le monde finit par partir, mais que se passera-t-il ensuite ? Le mascara continuera t-il de couler ? L’important c’est aussi de s’aimer et s’aimer seul.e, parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

Nino ou Rose, le petit coup de cœur du cerf volant. Un single confidence, des paroles qui résonnent dans les cœurs et un clip les pieds dans l’eau. Les pieds dans l’eau ? Pas pour faire bronzette, mais plutôt pour admirer l’horizon et se sentir tout petit dans l’immense univers. Nino ou Rose, c’est un peu une purification de l’âme, un moyen d’expulser ses souffrances et de se sentir plus léger ensuite. On en dit pas plus, le mieux, c’est d’écouter.

Moquerie du showbiz et regard de l’autre

C’est sur un air de soirée mondaine, de strass et de paillettes que nous écoutons La Bibiz, le deuxième single de Janie. Le morceau offre une vision ironique du monde du show business en évoquant les jugements corporels et les faux-semblants. Les sonorités sont électro-pop et le refrain est entraînant, car Janie sait aussi nous faire danser, en toute simplicité.

Petite blonde ne fait pas de vague, rentre dans le moule, reste sage, mais moi je ne trouve pas ça normal, tout le monde doit t’aimer comme tu es

Extrait de paroles de Petite blonde de Janie

Petite Blonde pourra surement parler à beaucoup d’entre vous, le titre évoque les différences : « la différence ça dérange ». Janie chante sa mise à l’écart, son enfance écartée des autres et sa non-conformité. Le rythme est dansant, une manière de se donner confiance, car la roue finit par tourner.

Janie, une artiste à suivre de très près. Avec sa voix et ses compositions, elle propose un EP qui sort du lot et des singles qui nous parlent et nous touchent. Vous pouvez la retrouver sur ses réseaux : l’EP Petite blonde ; Instagram ; Facebook.

À bientôt les faons !