fête des lumières le cerf volant

Coup de vent : La fête des lumignons

 

  • En 2020, la belle ville de Lyon renoue avec les origines de la Fête des Lumières, à défaut de pouvoir prendre place dans les rues, sur les bâtiments emblématiques. Les lyonnais sont invités à disposer, sur le bord de leurs fenêtres, des lumignons…
  • Cette fête prend ses racines dans une période de l’histoire bien tourmentée, entre guerres et maladies, aux XVème et XVIème siècles. Alors que la première église érigée en l’honneur de la Vierge fut détruite, lors des guerres de religions (1562), ce n’est que 200 ans plus tard, en 1850, que les autorités religieuses lancent un concours pour la réalisation d’une statue.
  • Le 8 septembre 1852, alors que le sculpteur Joseph-Hugues Fabisch doit inaugurer la statue de la Vierge Marie qu’il vient de réaliser, la météo en décide autrement et repousse l’événement festif au 8 décembre. C’est donc à cette date que la statue fut célébrée, installée au sommet de la colline de Fourvière, comme symbole religieux, de protection de la citée.
  • Depuis ce jour, les lyonnais et lyonnaises déposent des lumignons à leurs fenêtres. Ce n’est que depuis 1999 que la ville développe cette démarche d’illumination en proposant un parcours dans les rues afin d’admirer des installations sonores et lumineuses confectionnées par le fleuron des techniciens de part le monde.
  • Symbole de solidarité, le lumignon est cette année le cœur de la ville. Depuis 2005, l’opération « Les lumignons du cœur » permet de soutenir une association via la récolte de dons occasionnés grâce à la vente de lumignons.  En 2020, ce sont Les Petits frères des pauvres qui ont été choisis. Au vue des circonstances, cette année vous avez la possibilité d’acheter des e-lumignons (lumignons virtuels en ligne).

Plus d’informations ici