jai peur pour ma maman le cerf volant

J’ai peur pour ma maman, un livre pour petits et grands sur les violences conjugales

Il y a des sujets dont on parle facilement, d’autres un peu moins. Il y a des auteur.es qui osent, qui nous permettent d’apprendre, de comprendre. Il y a des œuvres qui permettent les discussions, réchauffent les cœurs et ouvrent nos consciences. C’est le cas de l’auteure Anne Chicard et son livre J’ai peur pour ma maman, paru en Janvier 2020, qui parle de violences conjugales.

À travers l’histoire de César et de sa sœur Sophie, ce livre […], offre la possibilité de mieux comprendre l’impact des violences conjugales sur les enfants, et d’en appréhender tous les mécanismes. »

Babelio

Pour le cerf volant, Anne Chicard a eu la gentillesse de répondre à nos questions, en enregistrement. Nous vous avons concocté une petite sélection, écrite et audio.

Qui est Anne Chicard ?

Actuellement, thérapeute, Anne Chicard anime également des ateliers de droit et de psychologie. Elle a notamment suivi une formation en droit, en psychologie et en criminologie et est spécialisée dans la thématique des violences intrafamiliales et des violences au travail.

Anne Chicard

« La meilleure des formations étant bien sûr celle « prodiguée » par les milliers de victimes et d’auteurs que j’ai rencontrés et accompagnés dans le cadre de mon travail. »

Après son diplôme d’avocat, Anne Chicard, a cherché du travail dans un domaine où elle pouvait vraiment avoir un impact en matière de droits des femmes et des enfants. Elle a tout d’abord commencé par travailler dans une association d’aide aux victimes d’infractions, dans une unité médico-légale et en détention. Elle nous livre aujourd’hui un livre sur les violences conjugales.

C’est l’histoire de César et Sophie …

« César et Sophie vivent avec leur mère à Aix en Provence, la ville de Paul Cézanne, le peintre. Leurs parents ont divorcé et le père n’est pas présent dans leur éducation. Après quelques années de séparation, la maman de César et de Sophie va rencontrer un nouvel amoureux qui bien sûr au départ va sembler gentil et sympa et qui va petit à petit montrer son vrai visage. »

Interview audio d’Anne Chicard

« Dans le livre, rien n’est inventé, l’histoire de César et de Sophie, c’est un assemblage de plein d’histoires vraies vécues par des victimes de violence, des enfants victimes, des adultes ayant grandi dans la violence et des familles de victimes et d’auteurs de violence. »

… accompagnée de nombreux conseils

« J’ai voulu que le livre apporte aussi des réponses pratiques et donne des contacts utiles. Par exemple, j’ai essayé de répertorier dans un tableau les signes possibles d’alerte des enfants covictimes de violence conjugale selon l’âge. J’explique également l’impact de la violence conjugale sur les enfants et je donne des pistes qui peuvent aider un enfant victime de violences intrafamiliales ainsi que les éléments qui favoriseront sa résilience »

J’ai peur pour ma maman © Anne Chicard, Fleur Rigaud

Maltraitance animale et violence conjugale

« Dans l’histoire de J’ai peur pour ma maman, il y a une petite chienne et ce n’est pas anodin. Des enquêtes de victimation ont mis en évidence que dans la majorité des cas, les femmes victimes de violence conjugale ayant un animal de compagnie ont déclaré que leur animal avait aussi été maltraité. J’explique dans le livre tous les rôles qui peuvent être joués par les animaux dans la violence intrafamiliale. »

Interview audio d’Anne Chicard

Un livre pour les enfants et pour les adultes

J’ai peur pour ma maman est un livre qui peut être lu à 4 mains, c’est-à-dire par un adulte et un enfant, en même temps. Comment trouver le bon équilibre ? En intégrant des images ; celles-ci sont réalisées par Fleur Rigaud, éducatrice jeunes enfants …

« Je me souviens du témoignage d’une maman qui a feuilleté le livre avec sa fille de 4 ans et qui a été stupéfaite de constater que sa fille qui ne savait pas lire avait compris toute l’histoire juste en regardant les images. »

… et en réalisant un « 2 en 1 » comme le qualifie Anne Chicard : une histoire à lire et des explications, « pour mieux comprendre les mécanismes de la violence, pour mieux prévenir et s’en sortir ».

Trois grands types d’expériences pour les enfants

Interview audio d’Anne Chicard

Quand et comment en parler

« Il ne s’agit en aucun cas de savoir mieux que la mère ce qui est bon pour elle et son enfant. Nous proposons, les victimes disposent ! Dans les groupes de parole que j’ai pu animer, il y avait des personnes qui voulaient tout de suite lire le livre seules ou avec leurs enfants, d’autres qui n’en avaient pas envie pour le moment, d’autres qui ont attendu un certain temps avant de vouloir le lire… Bref, le bon moment, c’est quand les personnes le décident. »

Interview audio d’Anne Chicard

Dans J’ai peur pour ma maman, Anne Chicard aborde la thématique des violences conjugales avec beaucoup de justesse et d’authenticité. Cet ouvrage retrace les expériences vécues par les enfants exposés aux violences conjugales ; il donne des conseils, offre à lire, à voir, et à discuter. Car la parole de l’enfant est bien trop souvent refrénée.

www.facebook.com/livrejaipeurpourmamaman/

Touche finale, retours d’enfants et adultes ayant lu le livre

« Je me suis reconnue dans tous les stades de développement évoqués. Sujet délicat abordé avec délicatesse. »
« Moi, j’ai 29 ans et même si je sais que j’étais un enfant, je m’en veux encore aujourd’hui de ne pas avoir su aider ma mère »
 « Le livre est superbe, j’ai pleuré, j’ai trouvé l’écriture très bien tournée et la dame qui a fait les dessins super. En ce moment je le lis avec ma fille de 7 ans un peu chaque soir car pour moi les mots sont faits pour qu’elle les comprenne. »
« Je ne savais pas que les grands ils pouvaient être aussi méchants »

J’ai peur pour ma maman, Anne Chicard, Editions Nombre 7

Image de couverture : J'ai peur pour ma maman © Anne Chicard ; Fleur Rigaud


NOUS SUIVRE : Facebookinstagram      NOUS SOUTENIR : Tipeee