La Barraca Zem

Espace d’Arts-Vivants #1 – Portrait de La Barraca Zem, une maison pour tous à Wazemmes

Les restrictions du gouvernement liées à la propagation du COVID, n’épargnent pas le monde culturel. On ne le sait que trop bien, musées, théâtre et cinémas sont fermés. Pourtant, nombres de ces lieux culturels sont essentiels au lien social et à la vie de quartier.

C’est le cas de « la Barraca Zem », cette célèbre maison bleu est un espace propice à la découverte des arts et de toutes les cultures, située au cœur du quartier foisonnant de Wazemmes, à Lille.

La Baraque rêvée!

« La Barraca Zem » est née de l’ambition d’un couple franco-brésilien, Toninho Almeida et Cécile De Almeida.

Toninho est une figure bien connue du monde de la musique brésilienne à Lille. Originaire de la région de Bahia (Nord est du Brésil), débarqué en France en 1990, il décide de poser ses bagages à Lille. En 1997, il fonde l’association Brasil Afro Funk qui regroupe des musicien.ne.s autour de la culture brésilienne.

11 ans plus tard, Toninho se met à la recherche d’un grand espace où il pourrait répéter avec les membres de son association, entreposer son matériel et vivre avec sa petite famille. Les recherches ne sont pas satisfaisantes, jusqu’au jour où une agent immobilière lui dit qu’elle a peut-être trouvé l’endroit de ses rêves. En réalité, ce lieu rêvé aurait besoin de quelques travaux. Surtout, il possède un espace que le couple n’avait pas envisagé : une petite salle de Théâtre !

En effet, une compagnie d’étudiant.e.s répète et joue des spectacles universitaire et expérimentaux dans cette salle qui s’appelle alors, « le Zem ». Après beaucoup d’huile de coude et d’imagination, le lieu est remit sur pied. Le couple décide de donner un nouveau souffle à ce petit Théâtre qui s’appellera dorénavant, « La Barraca Zem ».

Un nom prédestiné

Ce nom a plusieurs signification. Bien sûr, il y a la référence brésilienne : « Barraca » en portugais signifie baraquement. Toninho explique d’ailleurs que la devanture bleue du bâtiment lui fait penser aux maisons que l’on peut voir sur les plages du Brésil (barracas de praia). Le Zem est l’abréviation de Wazemmes, ce qui donne : La baraque de Wazemmes.

« La Barraca » c’est aussi le nom de la compagnie crée par le célèbre dramaturge espagnol Frédérico Garcia Lorca. Dans les années 30, cette troupe sillonna l’Espagne pour jouer des pièces de théâtre dans des territoires reculés, où la culture était quasi inexistante.

Dans une même perspective d’un théâtre populaire, le couple souhaite ouvrir « La Barraca » aux habitant.e.s du quartier. Mais ici, la mission est d’inviter les gens à oser franchir la porte de cette belle maison bleue.

Un lieu aux sonorités brésilienne…

Dès 2009, le collectif Brasil Afro Funk investit « la Barraca Zem ». En plus d’y répéter ses spectacles, les artistes du collectif proposent des stages et des ateliers autour de la culture brésilienne. Percussions, capoeira et danse font vibrer les murs de « la Barraca ». Le collectif jouera jusqu’à 12 spectacles différents à travers le pays et ailleurs. Plus tard, Toninho créa le groupe La Banda Baf, orchestre composé en partie des élèves de ses ateliers.

Spectacle « Panorama Brasil » par le Brasil Afro Funk
crédit vidéo: Brasil Afro Funk
Spectacle « Bal Carioca » par le Brasil Afro Funk
crédit vidéo: Brasil Afro Fuk

Au-delà des activités de l’association, le duo franco-brésilien a une ambition plus large pour la Barraca Zem. Toninho et Cécile on en tête le modèle des écoles de samba au Brésil. Dans ce pays, chaque quartier a son école de samba. Ces écoles on pour but de préparer « les élèves » aux concours des différents carnavals du pays, mais pas seulement ! Elles tissent aussi un lien social fort avec tous les habitant.e.s du quartier. Bien que différente de cet exemple brésilien, l’intention du couple est de devenir un théâtre de proximité où chacun.e peut trouver sa place.

…Ouvert sur le monde

En plus des ateliers proposés, des initiatives plus originales les unes que les autres voient le jour pour attiser la curiosité des voisin.e.s.

  • La première année, « La Barraca Zem » devient la Baraque à frites lors de la braderie de Lille.
  • Un bar à langues pour échanger dans des langues différentes et apprendre de l’autre.
  • Petit déjeuner pour tou.te.s le samedi matin.
  • Auberge espagnole consacrée à chaque fois à un pays différent proposant ainsi de mettre en avant une culture particulière de ce quartier cosmopolite. La participation active des voisin.e.s est sollicitée.

Au début de l’aventure, Toninho et Cécile iront même faire du porte à porte pour aller à la rencontre des gens du quartier. Et leur pugnacité paye ! Petit à petit le public afflue et la Barraca devient un lieu bien connu de tou.te.s.

Preuve de ce succès, certains événements comme « La Barraca des voisins » ou « les rendez-vous bien être » de So’Slow ne seraient manqués pour rien au monde.

Des spectacles jeune public

Reste à trouver une programmation qui ferait sens avec la population de Wazemmes. La décision est prise de prioriser les compagnie du Nord, favorisant ainsi les artistes locaux. La typologie de la salle, qui est assez petite et leur vie de famille (ils sont parents de trois enfants) influencent leur choix : « La Barraca » accueillera des spectacles jeune public. Ce qui permettra de garder le lien avec le public familial qui compose le quartier.

Là aussi, les spectateur.trice.s commencent à remplir les gradins et bientôt ce seront les compagnies elles -mêmes qui demanderont à jouer dans ce petit théâtre.

Les habitant.e.s du quartier sont attachés au lieu. Rien, pas même le COVID, ne pourra faire rompre le lien construit année après année par l’équipe de la maison bleu de Wazemmes.

Et aujourd’hui

Pendant le confinement « La Barraca Zem » n’a pas « chômé ». Soucieuse de maintenir le lien, des ressources sont envoyées aux parents, proposant par exemple des jeux pour les enfants. Aussi, les intervenant.e.s ont continué leur suivi pédagogique à travers l’écran.

Au moment du déconfinement, des activités pour parents et enfants ont été organisées au Square Flandres, situé juste à coté de « La Barraca ». Des jeux de société ont aussi été prêtés aux familles.

En cette période, où le théâtre ouvre de nouveau ses portes aux activités pour les enfants, Cécile souhaite développer de plus en plus des ateliers parents/enfants, les mercredis matin et les samedis après-midi. Dans ces ateliers, des activités sont proposées aux enfants pour les 2/5 ans et les 6/10 ans (éveil musical, parcours ludique, activités manuelles…). Les parents passent un moment convivial avec leurs enfants et apprennent de leurs bouts de choux. Aussi, en se réunissant, le lien social se crée avec d’autres parents.

C’est d’ailleurs dans un théâtre flambant neuf que tous se retrouvent. En effet, « La Barraca » a subi d’importants travaux en 2020, pour plus de confort et de sécurité.

Toute l’équipe a maintenant hâte de pouvoir accueillir à nouveau des spectacles et entendre les applaudissements du public jusque dans la rue d’Anvers !

« La plus belle des récompenses est d’avoir su trouver le chemin pour faire venir les gens à la Barraca Zem »

Toninho Almeida

Après 12 ans dans les lieux, Cécile et Toninho ont toujours des projets pour « La Barraca ». Entourés d’une équipe de deux employées en services civiques, de nombreux intervenant.e.s et de bénévoles, le couple veut continuer à faire rayonner les bonnes vibrations dans le quartier. Nul doute que les wazemmoi.se.s sauront retrouver le chemin de la maison bleue.

Facebook de La Barraca Zem

Instagram de La Barraca Zem

Soutenez-nous sur Tipeee !



NOUS SUIVRE : Facebookinstagram      NOUS SOUTENIR : Tipeee