young royals le cerf volant

Young Royals : une romance LGBT+ pour ados

Sortie en juillet 2021 sur Netflix, Young Royals est une série suédoise créée par Lisa Ambjörn. Comme son nom peut le laisser deviner, elle met en scène des adolescents appartenant à la monarchie et à la bourgeoisie suédoise. L’histoire narre la romance entre Wilhelm, deuxième fils de la reine de Suède, joué par Edvin Ryding ; et Simon, un jeune homme appartenant à la classe populaire, joué par Omar Rudberg.

Le scénario

Wilhelm et Simon se rencontrent à Hilerska, un institut privé où les enfants les plus riches de Suède viennent étudier. Simon est peu apprécié des autres lycéens à cause de son background de non-royal et non-riche, ayant intégré le prestigieux établissement grâce à une bourse. Wilhelm, bien que populaire à cause de son statut, ne se sent pas à l’aise à Hilerska et préférerait vivre une vie normale, à l’abris des regards et des médias.

Ce personnage est loin du portrait du prince arrogant et prétentieux auquel on pourrait penser : il est timide, naïf, peu confiant et, dès le début de la série, semble perdu par rapport aux réactions qu’il doit adopter avec son entourage. Même si leurs statuts les opposent, les deux jeunes garçons vont apprendre à se connaître tout au long de la série et vont vite tomber amoureux.

Trailer de Young Royals

Les particularités

Outre la romance entre Wilhelm et Simon, la série met en avant la diversité grâce à plusieurs personnages. Chacun a sa propre histoire : la mère de Simon, d’origine latine, élève ses deux enfants seuls ; Sara, la sœur de Simon, souffre du syndrome d’Asperger et est atteinte du TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) ; et différentes couleurs de peau sont représentées.

Il est rare de voir des troubles psychiatriques ou psychologiques, notamment le syndrome d’Asperger, à l’écran. La façon dont cela affecte la vie sociale de Sara, comme sa difficulté à nouer des liens est aussi mise en avant dans la série. On notera que l’actrice, Frida Argento, est également Asperger. Il y a vraiment une volonté de la part des créateurs de mettre en avant des acteurs représentatifs de la situation et/ou vie des personnages qu’ils interprètent.

Sara, jouée par Frida Argento

Le réalisme de la série a été très apprécié des fans. On a tous déjà vu des séries ou films d’adolescents dans lesquels les personnages de 16 ans étaient joués par des acteurs de dix ans de plus. Pour Young Royals, c’est un autre monde : Edvin et Omar avaient respectivement 18 et 22 ans pendant la diffusion de la saison 1.

De plus, les visages et les corps des acteurs n’ont pas été retouchés. Les peaux grasses, acnéiques, les visages non épilés et les corps sortant de la norme de la minceur ne manquent pas dans la série. Une première car, en général, les visages parfaits sont les plus exhibés à la télévision. Dans Young Royals, les adolescents ont enfin des personnages qui leur ressemblent, qui sont vrais et auxquels ils pourront s’identifier.

Les thèmes

Simon avait déjà fait son “coming-out” avant d’intégrer Hilerska, mais pour Wilhelm, les sentiments qu’il éprouve à l’égard de Simon sont nouveaux. Au cours des 6 épisodes de la série, leur relation évolue naturellement avec des gestes tendres, des encouragements, et des premiers baisers. L’histoire d’un premier amour adolescent est bien décrite. Leur amour est sincère et n’engendre pas une relation toxique dans laquelle ils se blessent et se font volontairement du mal. C’est donc assez différent de certaines séries ou films pour ados (#After) qui ont tendance à beaucoup sexualiser les personnages.

Le contraste entre les familles de Wilhelm et celle de Simon est très marqué : la mère de Simon est bienveillante et ouverte d’esprit ; la reine Kristina est autoritaire avec Wilhelm et exige de lui un comportement exemplaire, dû à son statut de prince. Même si Wilhelm et Simon ne se soucient pas de la divergence de leurs statuts sociaux, les autres personnages n’apprécient pas l’intérêt que porte le prince au « socialiste ».

Wilhelm et Simon

Mais c’est surtout la fin de la saison 1 (saison 2 confirmée pour 2022 !) qui a laissé les fans sur leur faim (alerte spoil) : une vidéo montrant Whilelm et Simon a fuité… un scandale s’ensuit et Wilhelm est obligé de nier sa relation avec Simon afin de protéger la famille royale.

Leur relation aurait pu devenir toxique si Simon avait accepté sa proposition de continuer de se voir, mais en cachette. Le jeune homme a cependant refusé : « je ne veux être le secret de personne« . C’est une façon de s’affirmer, de ne pas se forcer à des choix que l’on approuve pas… Ça change de certaines séries dans lesquelles les personnages font des choix qui les obligent à souffrir par amour.

En attendant la saison 2 de Young Royals prévue pour novembre 2022, vous pouvez aller voir Heartstopper sur Netflix, une série britannique qui narre également une histoire d’amour entre deux jeunes garçons !

Allez, à plus, mes puces !


Cet article vous a plu ? Vous aimez le cerf volant ? Suivez nos réseaux ou faites un don !