Les coups de pinceaux et de folie de Vincent Van Gogh (Partie 1).

En proie à des crises de démence et à des phases de dépression, l’existence de Vincent Van Gogh n’aura été que trop houleuse. Donnant vie à un art inclassable et très personnel, il n’aura vendu qu’un seul tableau de son vivant. Je l’imagine aujourd’hui hagard, s’il pouvait se tenir devant toutes ses toiles exposées au musée d’Orsay… Les maladies qui l’affectaient auraient-elles eu une influence sur ses peintures ? 

Le spectacle réellement vivant

Abattre les frontières de l’imagination et vivre pleinement ce que l’histoire et le lieu inspirent. Voici le credo d’une forme de théâtre dit « immersif », où …